/

Compresseur

/

Accueil

Compresseur, le guide pratique

Compresseur

Souvent utilisé par les professionnels, le compresseur est aussi un appareil très utile pour une quantité de petites tâches ou de grands travaux à réaliser chez soi : agrafer, gonfler, peindre, faire de la plongée, nettoyer... Comment choisir le compresseur qu'il vous faut ?

Ce site vous aidera, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...

Choisir son compresseur

6 points à comprendre pour bien choisir son compresseur

Voir les articles
Utiliser et entretenir

Utiliser et entretenir : faites-le vous-même

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gilles weber

fabricant de mortiers : sol, carrelage, enduits... | conseiller weber

Expert

pierre vacher

conseil, expertise bâtiment, suivi de travaux | audit et expertise batiment pierre vacher

Expert

JG
josé g.

cadre technique retraité

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Compresseur à air, l'essentiel en une page

Un appareil multi-usages pour gonfler, peindre, refroidir, augmenter la puissance d'un moteur, sabler, etc.

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique sur le compresseur à air. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Tous les usages de l'air comprimé : gonflage, sablage, etc.

L'air comprimé est de l'air ambiant sous pression. Le compresseur sert à créer, stocker et propulser le gaz sous pression sur une surface. Il est utilisé dans de nombreux domaines tels que l'industrie, le gonflage, la respiration, la cuisine, le nettoyage, l'écologie ou encore la motorisation.

Le compresseur à pneu : utilisé pour le gonflage

Le compresseur à pneu permet de gonfler un ballon, une bouée, une piscine, un pneu (vélo, voiture, caravane) et tout autre pneumatique. Il assure le stockage et le transport de l'air. Pour choisir un compresseur à pneu, il est important d'évaluer vos besoins : quel volume d'air propulsé ? Quel volume de cuve ?

Nettoyer efficacement une surface : le compresseur de sablage

Le compresseur de sablage sert à nettoyer des surfaces résistantes, comme des poutres, une façade, un meuble peint, etc. Le mélange de sable et d'air sous pression propulsé sur le support dissout immédiatement la saleté ou la matière. Il existe plusieurs systèmes de sablage :

COMPRESSEUR SABLAGE : LES SYSTÈMES

Types de compresseur Utilisation Caractéristiques
Compresseur à piston Nettoyage classique et occasionnel. Silencieux, moins cher, mais moins efficace.
Compresseur à palettes Utilisation soutenue et intensive. Légèrement plus bruyant, mais plus efficace.
Compresseur mobile à moteur thermique Sur un chantier. Pour les professionnels.
Compresseur à vis Pour l'industrie. Pour les professionnels.

Peindre au pistolet avec l'aérographe

L'aérographie consiste à pulvériser de l'air et de la peinture (ou de l'encre) sous pression sur une surface à peindre. L'aérographe est surtout utilisé par les carrossiers. Il existe deux types d'aérographes : aérographe simple (idéal pour les peintures unies) et l'aérographe double (idéal pour les dégradés et les peintures à effets).

Le compresseur de plongée : le stockage d'air

Le compresseur de plongée comprime l'air ambiant pour qu'il atteigne le niveau de pression optimal et vienne se loger dans les bouteilles de plongée. Ce type de compresseur peut stocker jusqu'à 15 litres d'air. Son prix peut atteindre les 2 000 €.

Fonctionnement d'un compresseur : explications

Le fonctionnement d'un compresseur repose sur de nombreux éléments comme le moteur, la cuve, la technologie choisie, etc.

Choisir un compresseur à vis ou à piston ?

Il existe deux grands types de compresseurs : le compresseur à vis : plutôt destiné aux particuliers, il fonctionne en faisant tourner deux rotors d'une vis pour créer la compression. Le compresseur à piston : plutôt destiné aux professionnels, il entraîne un ou plusieurs pistons dans un mouvement latéral qui comprime et propulse l'air.

Moteur : compresseur électrique ou thermique

Le compresseur est doté d'un compresseur électrique ou thermique. Le compresseur électrique est un modèle grand public qui doit être branché sur une prise pour fonctionner. Le compresseur thermique est alimenté avec de l'essence ou du diesel, il reste mobile et se transporte facilement. Son usage est réservé aux professionnels.

Puissance du compresseur : jusqu'à 5,5 CV

La puissance d'un compresseur repose avant sur celle de son moteur. La puissance du moteur s'évalue en chevaux, en bars et en litres par minute. Le moteur d'un compresseur dispose d'une puissance allant de 0,2 CV à 5,5 CV, permet d'obtenir une pression allant de 1,5 bar à 500 bars, offre un débit situé entre : 10 l/m et 500 l/m.

Volume de cuve du compresseur : de 0 à 200 litres

Plus la cuve du compresseur est grosse, plus son autonomie est importante et plus le volume d'air ou d'eau est important. Le volume d'une cuve varie de 0 à 200 litres :

COMPRESSEUR : VOLUME DE LA CUVE

Usages Volume de la cuve
Décoration et entretien. Sans cuve ou jusqu'à 10 litres.
Gonflage, agrafage et peinture de petites surfaces. 50 litres.
Soufflage, pulvérisation et perçage. 100 litres.
Peinture sur de grandes surfaces, ponçage, sablage, utilisation de clés à chocs. 150 litres.
Professionnel et gros travaux. 200 litres.

Plus de confort à l'usage avec des technologies spécifiques

Certains types de compresseurs améliorent le confort d'utilisation :

Le compresseur silencieux : pour limiter les émissions sonores d'un compresseur, certains constructeurs intègrent une insonorisation. Ces modèles enregistrent 42 décibels de moyenne, contre 80 sur un modèle classique,

Le compresseur sans huile : un compresseur classique nécessite une lubrification constante pour bien fonctionner. Afin de purifier l'air, il existe des compresseurs dont les composants en téflon ne nécessitent pas l'ajout d'huile : ce type de compresseur ne rejète que de l'air ambiant dans l'atmosphère.

Choisir la taille de votre compresseur : les options

Selon vos besoins, il faudra choisir un compresseur dont la taille convient au mieux à son utilisation. Il existe plusieurs types de configuration. Le compresseur portable est surtout destiné au grand public et donc aux particuliers, il est léger et s'emporte partout. La station de compression est réservée aux professionnels, elle est composée de plusieurs compresseurs et doit être installé sur un sol bien plat et dans un endroit bien aéré.

Autour du compresseur : accessoires, huile, pièces, etc.

Pour compléter l'achat d'un compresseur, vous pouvez acquérir des accessoires de compresseur (soufflette, pistolet à colle, marteau burineur, etc.), de l'huile pour compresseur (indispensable à l'entretien de l'appareil, sauf pour un compresseur sans huile), des pièces détachées pour réparer votre appareil et prolonger sa durée de vie.

Utilisation d'un compresseur et entretien : conseils

Un compresseur requiert un entretien constant. Pour bien utiliser le compresseur, il faut respecter les consignes de sécurité mentionnées sur la notice du fabricant. L'entretien du compresseur implique une vidange régulière, le nettoyage de certains composants et la surveillance du niveau d'huile.

Prix du compresseur : jusqu'à 11 000 €

Un compresseur coûte entre 25 et 11 000 €. Le prix du compresseur dépend des travaux effectués, de la puissance du moteur, de la taille de la cuve et surtout du type d'utilisation :

PRIX DU COMPRESSEUR SELON SON UTILISATION

Utilisation du compresseur Entrée de gamme Haut de gamme
Gonflage 25 € 500 €
Sablage 70 € 750 €
Aérographe 7 € 200 €
Plongée 2 000 € 11 300 €

Location ou achat d'un compresseur ?

Pour se procurer un compresseur, il existe plusieurs options.

Achat d'un compresseur neuf : pour une utilisation occasionnelle : 8 bars, pour des travaux sur pneumatiques : 10 bars, pour le sablage : 200 l/m et un cuve d'au minimum 250 litres.

Achat d'un compresseur d'occasion : vérifiez sa conformité grâce au contrôle périodique obligatoire.

Location de compresseur : pour une courte période, pour les pros comme les particuliers.

Autres compresseurs : climatiseur, turbo, etc.

Certains compresseurs s'intègrent directement à une machine (réfrigérateur, climatiseur ou véhicule) :

  • compresseur frigorifique : on le trouve dans les réfrigérateurs et les congélateurs, il permet de refroidir l'air ambiant, pour cela, il le compresse puis le relâche dans un fluide frigorifique pour créer la fraîcheur,
  • compresseur de climatiseur : refroidit l'air et le propulse dans une pièce,
  • turbocompresseur : s'ajoute au moteur d'une voiture diesel ou essence, il récupère les émissions de gaz d'échappement pour compléter la puissance thermique du moteur par compression.

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !