Sommaire

Une cuve en fonte assure un refroidissement optimal de l'appareil, contrairement à l'aluminium.

Pour choisir son compresseur, il faut évaluer vos besoins en terme de :

Cuve compresseur : une capacité adaptée aux besoins

Le volume de la cuve, exprimé en litre, donne une idée de la capacité de stockage d'un compresseur. Il dépend des travaux à effectuer.

  • pour de gros travaux, une cuve trop petite peut entraîner l'arrêt de l'appareil avant la fin des travaux et donc une perte de temps,
  • pour de petits travaux, la présence d'une cuve trop grosse rend l'appareil inutilement cher et lourd.

Voici un aperçu du volume de cuve nécessaire pour les tâches les plus fréquentes :

COMPRESSEUR : VOLUME DE LA CUVE

Usages Volume de la cuve
Décoration et entretien. Sans cuve ou jusqu'à 10 litres.
Gonflage, agrafage et peinture de petites surfaces. 50 litres.
Soufflage, pulvérisation et perçage. 100 litres.
Peinture sur de grandes surfaces, ponçage, sablage, utilisation de clés à chocs. 150 litres.
Professionnel et gros travaux. 200 litres.
Lire l'article Ooreka

Compresseur : une cuve en fonte ou en aluminium ?

L'efficacité d'un compresseur varie suivant le matériau de fabrication de sa cuve. Les fabricants de compresseurs proposent principalement deux types de matériaux :

  • l'aluminium : le moins cher, le plus léger,
  • la fonte : permet un refroidissement optimal de l'appareil, matériau le plus lourd.

Là aussi, le choix dépend de vos besoins et de votre budget.

Cuve de compresseur : le prix augmente avec le volume

Plus le compresseur comporte une cuve volumineuse, plus il coûte cher. Voici quels sont les prix indicatifs moyens d'un compresseur selon la taille de sa cuve :

PRIX DU COMPRESSEUR SELON SA CAPACITÉ

Puissance (en bars) Entrée de gamme Haut de gamme
Sans cuve ou jusqu'à 10 litres 20 € 150 €
50 litres 80 € 250 €
100 litres 350 € 500 €
150 litres 500 € 7 000 €
200 litres 7000 € Sur devis
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Choisir

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider